Image

Son Histoire

Née de parents de classe moyenne, Kim a travaillé dur pour acquérir une éducation et contribuer à sa communauté.

De Victoria à Beijing à Montréal. C'est le parcours de Kim.


Image

1970

Kimberley Phyllis Edith Manning est née en 1970 de John et Pat à Victoria, en Colombie-Britannique.



1975

Les parents de Kim se séparent et ses frères cadets et elle vont vivre avec leur mère. Son père se remarie et elle gagne une soeur plus jeune.
Image
Image

1983

La famille de Kim est évacuée après la destruction de leur maison lors d'une tempête. Ils perdent tout. La famille de Kim est tributaire de la Croix-Rouge pour se nourrir. Après avoir reçu l'aide fédérale et l'aide de leurs voisins, ils reconstruisent.

1986-1988


Kim fréquente la Belmont Secondary School. Elle fonde un club de la Croix-Rouge et devient formatrice dans un séminaire sur le leadership à la Croix-Rouge. Elle est une jeune parlementaire de la Colombie-Britannique, remporte le débat du Commonwealth jeunesse et se rend à Ottawa pour participer à une conférence nationale.

Image
Image

1988


Kim remporte l'une des dix bourses inaugurales du gouvernement de la Colombie-Britannique pour un voyage en Asie afin d'étudier la langue et la culture (The Pacific Rim Scholarship). Kim fréquente l'Institut de langues de Beijing et étudie le mandarin à raison de six jours par semaine.


1989


Kim est à Beijing lorsque des manifestations d'étudiants éclatent. Elle a été évacuée de Chine à la demande du gouvernement canadien et prend l'un des derniers vols de retour à destination du pays avant la répression militaire sur la place Tiannamen.

Image
Image

1989-1994

Kim fréquente l'Université de la Colombie-Britannique. Elle passe à travers ses études avec des bourses, un emploi de conseillère en résidence et des étés de travail pour la Fondation Asie-Pacifique (1990) et le Collège du Pacifique Lester B. Pearson (1991, 1992). Elle fréquente l’Université de Pékin pendant un an (1992-1993).


1993-1995

Kim est cofondatrice du projet Chine-Canada pour les jeunes femmes. Elles présentent des formations de leadership au Forum des ONG sur les femmes lors de la quatrième Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes.
Image
Image

1996-1997

Kim est membre du Green College. Elle poursuit et termine une maîtrise en sciences politiques d’un an à l’Université de la Colombie-Britannique, s’appuyant sur un travail à temps partiel et des prêts.

Image

1997-2003

Kim poursuit et termine un doctorat en sciences politiques à l'Université de Washington, financé par des bourses de l'Université de Washington et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Kim travaille également en tant qu'assistante d'enseignement, assistante de recherche et chargée de cours.

2000

Kim épouse Jason Ens, étudiant au doctorat en anglais à l'Université de Washington. Kim et Jason se sont rencontrés dans le cadre de leur travail pour diriger et mettre en œuvre le Service Learning dans leurs départements respectifs.

Image

Image

2000-2001

Kim est récipiendaire d’une bourse sino-canadien pour entreprendre des travaux sur le terrain pour sa thèse de doctorat en Chine. Kim et Jason vivent, voyagent et travaillent en Chine pendant onze mois. Kim mène des recherches dans les archives et interroge plus de 100 responsables du parti à la retraite et militants locaux au sujet de leurs expériences de leadership dans les années 1950.

2003-2004

Kim est boursière postdoctorale au Centre for East Asian Research de l'Université de Stanford. Kim retourne en Chine et réalise cinquante interviews supplémentaires sur le militantisme des femmes dans les années cinquante.
Image
Image

2004

Kim et Jason se rendent de la Californie à la Colombie-Britannique, puis de la Colombie-Britannique à Montréal, afin de permettre à Kim d’occuper un poste de professeure adjointe au département de science politique de l'Université Concordia.


2005

Kim et Jason accueillent leur premier enfant, Florence, dans leur foyer.
Image
Image

2008

Kim et Jason accueillent leur second enfant, Thea, dans leur foyer.

2011

Kim est titularisée pour ses bourses de recherches, ses publications et son enseignement axé sur certains des mouvements politiques chinois les plus importants du XXe siècle, notamment le Grand Bond en Avant (1958-1960).
Image
Image


2012

Kim et Jason accueillent leur plus jeune enfant, Johan, dans leur famille.

2013

Kim a cofondé Gender Creative Kids Canada, le premier organisme canadien créé pour soutenir les enfants transgenres et leurs familles.
Image
Image

2015

Kim est nommée directrice de l'Institut Simone de Beauvoir (SdBI). Au cours des trois prochaines années, Kim contribue à la transformation du collège Concordia en embauchant trois nouveaux membres du corps professoral, en ajoutant une nouvelle majeure, en embauchant du nouveau personnel à temps plein et en supervisant les plans architecturaux de la nouvelle résidence du SDBI. En outre, Kim dirige le développement de l'activisme féministe dans la recherche (CFAR) de Concordia: un programme novateur d'équité fondé sur l'enseignement et la recherche.

2016

Kim fait partie d'une délégation qui s'est rendue à Québec pour faire pression sur le ministre de la Justice du Québec afin qu'il modifie les lois régissant l'identité sexuelle des mineurs. Plusieurs semaines plus tard, le projet de loi est adopté.

Image


2016

Kim organise une conférence de presse et participe à des manifestations appelant à la libération de sa collègue et amie, Homa Hoodfar, de la prison d'Evin en Iran. Homa est relâchée et rapatriée au Canada plusieurs semaines plus tard.

2017

Kim a coécrit trois éditoriaux et a témoigné devant deux comités du Sénat pour appuyer l'adoption du projet de loi C-16, qui protège l'identité et l'expression des sexes dans le Code des droits de la personne. Le projet de loi entre en vigueur en juin 2017.
Image
Image

2019

Kim se présente à l’investiture libérale de Pierrefonds-Dollard Kim pour défendre notre communauté.

Son Histoire

Née de parents de classe moyenne, Kim a travaillé dur pour acquérir une éducation et contribuer à sa communauté.

De Victoria à Beijing à Montréal. C'est le parcours de Kim.


1970

Image

Kimberley Phyllis Edith Manning est née en 1970 de John et Pat à Victoria, en Colombie-Britannique.


1975

Image
Les parents de Kim se séparent et ses frères cadets et elle vont vivre avec leur mère. Son père se remarie et elle gagne une soeur plus jeune.

1983

Image
La famille de Kim est évacuée après la destruction de leur maison lors d'une tempête. Ils perdent tout. La famille de Kim est tributaire de la Croix-Rouge pour se nourrir. Après avoir reçu l'aide fédérale et l'aide de leurs voisins, ils reconstruisent.

1986-1988

Image
Kim fréquente la Belmont Secondary School. Elle fonde un club de la Croix-Rouge et devient formatrice dans un séminaire sur le leadership à la Croix-Rouge. Elle est une jeune parlementaire de la Colombie-Britannique, remporte le débat du Commonwealth jeunesse et se rend à Ottawa pour participer à une conférence nationale.

1988

Image
Kim remporte l'une des dix bourses inaugurales du gouvernement de la Colombie-Britannique pour un voyage en Asie afin d'étudier la langue et la culture (The Pacific Rim Scholarship). Kim fréquente l'Institut de langues de Beijing et étudie le mandarin à raison de six jours par semaine.

1989

Image
Kim est à Beijing lorsque des manifestations d'étudiants éclatent. Elle a été évacuée de Chine à la demande du gouvernement canadien et prend l'un des derniers vols de retour à destination du pays avant la répression militaire sur la place Tiannamen.

1989-1994

Image
Kim fréquente l'Université de la Colombie-Britannique. Elle passe à travers ses études avec des bourses, un emploi de conseillère en résidence et des étés de travail pour la Fondation Asie-Pacifique (1990) et le Collège du Pacifique Lester B. Pearson (1991, 1992). Elle fréquente l’Université de Pékin pendant un an (1992-1993).

1993-1995

Image
Kim est cofondatrice du projet Chine-Canada pour les jeunes femmes. Elles présentent des formations de leadership au Forum des ONG sur les femmes lors de la quatrième Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes.

1996-1997

Image
Kim est membre du Green College. Elle poursuit et termine une maîtrise en sciences politiques d’un an à l’Université de la Colombie-Britannique, s’appuyant sur un travail à temps partiel et des prêts.

1997-2003

Image
Kim poursuit et termine un doctorat en sciences politiques à l'Université de Washington, financé par des bourses de l'Université de Washington et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Kim travaille également en tant qu'assistante d'enseignement, assistante de recherche et chargée de cours.

2000

Image
Kim épouse Jason Ens, étudiant au doctorat en anglais à l'Université de Washington. Kim et Jason se sont rencontrés dans le cadre de leur travail pour diriger et mettre en œuvre le Service Learning dans leurs départements respectifs.

2000-2001

Image
Kim est récipiendaire d’une bourse sino-canadien pour entreprendre des travaux sur le terrain pour sa thèse de doctorat en Chine. Kim et Jason vivent, voyagent et travaillent en Chine pendant onze mois. Kim mène des recherches dans les archives et interroge plus de 100 responsables du parti à la retraite et militants locaux au sujet de leurs expériences de leadership dans les années 1950.

2003-2004

Image
Kim est boursière postdoctorale au Centre for East Asian Research de l'Université de Stanford. Kim retourne en Chine et réalise cinquante interviews supplémentaires sur le militantisme des femmes dans les années cinquante.

2004

Image
Kim et Jason se rendent de la Californie à la Colombie-Britannique, puis de la Colombie-Britannique à Montréal, afin de permettre à Kim d’occuper un poste de professeure adjointe au département de science politique de l'Université Concordia.

2005

Image
Kim et Jason accueillent leur premier enfant, Florence, dans leur foyer.

2008

Image
Kim et Jason accueillent leur second enfant, Thea, dans leur foyer.

2011

Image
Kim est titularisée pour ses bourses de recherches, ses publications et son enseignement axé sur certains des mouvements politiques chinois les plus importants du XXe siècle, notamment le Grand Bond en Avant (1958-1960).

2012

Image
Kim et Jason accueillent leur plus jeune enfant, Johan, dans leur famille.

2013

Image
Kim a cofondé Gender Creative Kids Canada, le premier organisme canadien créé pour soutenir les enfants transgenres et leurs familles.

2015

Image
Kim est nommée directrice de l'Institut Simone de Beauvoir (SdBI). Au cours des trois prochaines années, Kim contribue à la transformation du collège Concordia en embauchant trois nouveaux membres du corps professoral, en ajoutant une nouvelle majeure, en embauchant du nouveau personnel à temps plein et en supervisant les plans architecturaux de la nouvelle résidence du SDBI. En outre, Kim dirige le développement de l'activisme féministe dans la recherche (CFAR) de Concordia: un programme novateur d'équité fondé sur l'enseignement et la recherche.

2016

Image
Kim fait partie d'une délégation qui s'est rendue à Québec pour faire pression sur le ministre de la Justice du Québec afin qu'il modifie les lois régissant l'identité sexuelle des mineurs. Plusieurs semaines plus tard, le projet de loi est adopté.

2016


Kim organise une conférence de presse et participe à des manifestations appelant à la libération de sa collègue et amie, Homa Hoodfar, de la prison d'Evin en Iran. Homa est relâchée et rapatriée au Canada plusieurs semaines plus tard.

2017

Image
Kim a coécrit trois éditoriaux et a témoigné devant deux comités du Sénat pour appuyer l'adoption du projet de loi C-16, qui protège l'identité et l'expression des sexes dans le Code des droits de la personne. Le projet de loi entre en vigueur en juin 2017.

2019

Image
Kim se présente à l’investiture libérale de Pierrefonds-Dollard Kim pour défendre notre communauté.